Editions Douro "Par la lecture, on s'absente de soi-même et de sa propre vie." Alphonse Karr
  • Mon super titre

    Mon super titre

  • Deuxième titre

    Deuxième titre

  • Troisième titre

    Troisième titre

  • Quartième titre

    Quartième titre

  • 6

    6

  • 7

    7

"Soif de Liberté", le premier roman de Albert de Morais 
Jacques Whitehead, agent britannique du MI6, en fin de carrière, habite à Los Angeles depuis 30 ans. 
Il vient d'écrire un roman consacré à son ami Adrien Mesquita, ex-journaliste et romancier célèbre. 
Il a connu les principaux personnages, d'abord en Algérie, à la fin de l’année 1978, l’une de ses premières missions à l’étranger, lors du décès du président Houari Boumediene, puis en Europe, où il rencontre les autres, tous ceux qui avaient eu un rôle important dans cette histoire. 
En cet après-midi du 21 octobre 2007, il attend impatiemment son éditeur. Celui-ci doit lui apporter une centaine d’exemplaires du livre et il compte les offrir ce soir à son ami, qui vient de partir en voiture pour rejoindre son épouse, à Ensenada, au Mexique. 
C’est alors que Jacques apprend la terrible nouvelle : Adrien a traversé la frontière à Tijuana à 17H00 et plus personne ne l’a revu depuis. 
Seul enfant d’une famille aisée vivant à Lisbonne, Adrien intègre un mouvement contestataire à la dictature alors que son père profite de celle-ci pour s’enrichir en travaillant pour le gouvernement et en faisant des affaires en Angola. 
Après l’anniversaire de ses 18 ans, il décide de partir en France rejoindre les mouvements antifascistes portugais.
      Voix de la Haute Marne
      Journal de la Haute Marne